Laure chienne soumise

Laure la pute (2)

Je m'apprêtais à passer une soirée seule, n'ayant pas trouvé de contact pour sortir. J'en profiter pour faire quelques photos et essayges de tenues chez moi, pour ma Maitresse.

 

Je restais entre-temps connectée sur msn et dress, au cas où un contact passerait. Vers minuit et demi, je croise sur msn un homme que j'ai déjà rencontré, et qui m'avait sautée il y a un an. Il me dit qu'il est un peu tard pour venir, je lui propose de se retrouver à mi-chemin sur une aire de repos.

Je lui recommande d'être ferme avec moi! Il me demande pour sa part de mettre une tenue la plus pute possible.


J'enfile en vitesse une microjupe vinyl, un haut dentelle moulant, mon blouson mauve, mon plug. Je pense que j'ai vraiment l'air d'une pute, vêtue ainsi, et je frémis en pensant que je vais me promener dehors avec cette jupe qui mesure moins de 20 cm, et qui moule parfaitement mon cul. C'est la première fois que je vais vivre ce type d'expérience. Je suis prête à partir!


Je le retrouve vers 1h30 sur l'aire de repos. En arrivant, je constate avec un peu d'inquiétude que contrairement à ce que j'esperais vue l'heure tardive, il y a plusieurs autres voitures stationnées.

La nuit est noire, pas de lune. Je sors de la voiture, il est à coté, et me propose de monter dans le petit bois au dessus, où il y a une table de pique-nique.

En arrivant près de la table (après quelques difficultés, marcher dans un terrain irrégulier en pleine nuit en hauts talons, c'est périlleux! mes pieds s'en souviennent aujourd'hui), je vois qu'ils y a plusieurs personnes mais je ne devine que les ombres.

Mon compagnon s'assied sur la table, en ayant baissé son pantalon. En me traitant de pute, de salope, il m'ordonne de le sucer. Je me mets à genoux devant lui et je le suce longuement. Pendant un moment il me baise la bouche en faisant lui même les mouvements de va et vient, toujours en me parlant, me traitant de pute, de chienne. Je sens les autres hommes tout près, ils regardent en se caressant.
Après un moment, mon compagnon se relève, passe derrière moi. Il me demande de retirer mon plug, et de m'installer cuisses écartées, ventre sur la table. Je sens bientôt sa queue qui rentre en moi, elle est grosse. Il me baise longuement, parfois un peu fort, je gémis, lui demande parfois d'aller plus doucement. Je me sens vraiment pute à ce moment, baisée sans ménagement sur une table de pique-nique, devant plusieurs hommes qui se caressent en me regardant.

Pendant qu'il me baise, il en profite pour me claquer les fesses, tout en me traitant de salope.

Après le départ des mateurs, nous avons pu prendre quelques photos, que voici:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 



25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres