Laure chienne soumise

Laure la salope

Une journée entière s'offrait à moi en cette fin du mois de mars. Un rendez-vous prévu de longue date ayant été annulé au dernier moment, j'ai finalement trouvé quelques jours avant une personne pour me recevoir. Parmi les consignes de ma Maitresse, il fallait bien sûr que j'offre mon cul et ma bouche à cette personne, qu'elle me corrige, et si possible également réaliser des photos en extérieur dans un lieu public.

Après avoir fait la route habillée et maquillée, je suis arrivé chez M. P. qui m'attendait.

 

 

 

 

Après une courte présentation il m'indiqua un lit en me demandant d'y installer un drap, puis m'ordonna de me présenter à lui à 4 pattes, sur le bord du lit.

Mon cul fut ensuite préparé à l'aide d'un god vibrant, puis d'un gros plug gonflable.

Monsieur P. trouva rapidement le martinet que j'avais amené avec moi, et entrepris de me chauffer les fesses pendant cette préparation.

 

 

Monsieur P. y inséra ensuite 4 doigts pour continuer à l'assouplir et le dilater.

 

 

Il me demanda ensuite de bien écarter mon cul avec mes mains pour pouvoir juger du résultat.

 

 

Jugeant mon orifice suffisamment assoupli, il me demanda de commencer à le sucer, puis me pénétra sans ménagement, en accompagnant son action de claques sonores sur mes fesses.

 

 

Après m'avoir limée en levrette pendant un moment, il me retourna sur le dos, jambes bien repliées vers moi pour continuer à me sauter. Je gémissais, et je criais parfois sous ses coups, mais je me sentais vraiment salope et j'aimais ça.

 

Monsieur P. avait vu sur mon blog les chaines que ma Maitresse m'avait ordonné de porter, et il m'avait demandé de les apporter. Il fit donc une petite pause pour me permettre de les installer sur moi.

 

 

Ainsi affublée de mes attributs de chienne soumise, je fus remise en position pour me faire prendre, les poignets attachés dans mon dos, offerte sans défense à son sexe et à ses coups de martinet.

 

 

Après m'avoir sautée de nouveau dans cette position Monsieur P. se soulagea finalement sur mon cul de salope.

 

 

Monsieur P. ne pouvant m'accompagner à l'extérieur pour faire des photos, je décidais donc d'aller m'aérer les fesses toutes seule sur la côte, par ce beau temps.

 

 

 

 

 

Après quelques poses devant la mer, je m'installais sur un banc dans un petit jardin public de l'autre coté de la route, pour y consulter mes mails. Bien evidemment j'en profitais pour faire quelques photos sur l'herbe, alors que des voiture passaient régulièrement sur la route à quelques mètres !

 

 

 

En lisant mes mails, je découvris celui d'une amie travestie que j'avais rencontrée l'année dernière, et qui me disait passer près de Brest pour des rendez-vous dans la journée. Elle n'était pas en fille ce jour là, mais me proposait, si j'étais libre, de la rejoindre en fin d'après midi.

Ayant encore un peu de temps libre, je décidais de la rejoindre.

 

Nous nous sommes retrouvées et avons cherché tout d'abord un endroit où elle pourrait me photographier en train de m'exhiber. Un petit quai au bord d'une rivière nous paru propice. Quelques voitures passaient en face, et il y avait quelques véhucules apparemment vides garés sur le même parking que nous. Elle me demanda donc de sortir de la voiture, et de me mettre à quatre pattes et de m'exhiber, ce que je fis avec plaisir !

 

 

 

 

Je me suis sentie très chienne exhibée ainsi...

 

 

Après cette petite séance d'exhibition, nous avons décidé de trouvé un coin un peu plus tranquille pour passer à d'autres activités! En partant, nous avons réalisé que l'une des voitures garées à coté de nous n'était pas vide, et que mon spectacle n'était donc pas passé inaperçu!

 

Dans un petit chemin tranquille, j'ai donc pu relever ma jupe de nouveau...

 

 

...et offrir mes orifices pour la deuxième fois de la journée...

 

 

 

 

 

 

 

 



30/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres