Laure chienne soumise

Séjour à Paris

Un petit séjour à Paris fut l'occasion de faire quelques achats dans la boutique Démonia, et de les essayer le soir dans ma chambre d'hotel. Malheureusement je n'ai pu sortir dehors, il m'a fallu me contenter de la fenêtre.

Maitresse Chantal m'avait préparé quelques consignes pour ce voyage: Je devais d'abord, pendant le trajet en train, aller garnir l'intérieur de ma culotte avec des orties coupées le matin dans mon jardin, et passer 15 minutes ainsi. La sensation est forte, picotements, sensation de brûlure au moindre mouvement. Au bout de 15 min je les retirais , découvrant mon cul bien rouge et garni de boutons, ainsi que mon pubis. Egalement pendant le trajet, je devais porter mon corset, et être pluguée.

Après mes achats, je rejoins mon hotel pour me transformer, et essayer des tenues. J'ouvre la fenêtre pour en faire profiter l'immeuble en face, à une quinzaine de mètres de là.

 

 

 

 

 

Après un petit coup de fil, je sors l'un de mes achats du jour, un très joli rosebud tail, et je commence à jouer avec. A noter que pour ce séjour Maitresse Chantal m'avait interdit le port de culotte.

 

 

Ce rosebud n'a pas la taille des plugs que j'utilise quotidiennement, je n'ai donc aucun mal a l'insérer en moi!

 

 

Voilà Laure, avec sa queue de cheval!

 

 

J'enfile une jupe, pour faire profiter d'éventuels voisins à leur fenêtre de mon nouvel équipement. Maitresse Chantal m'a suggéré pour l'avenir une ballade dans ce genre de tenue, avec juste un impermeable ouvert par dessus... l'idée excite beaucoup la salope que je suis!

 

 

 

 

Encore quelques changements de tenues, dont une microjupe vinyl achetée le jour même.

 

 

 

 

 

 

Il est temps maintenant de ressortir mon god ventouse, la petite table de chevet sera idéale pour jouer avec...

 

 

 

 

 

Enfin, après ces jeux, je me prépare pour la nuit, que je passerai entravée et pluguée, sur ordre de ma Maitresse. Mes chevilles sont reliées par la chaine à mon sexe, m'empêchant ainsi d'allonger les jambes, sous peine de sanction immédiate! Mes poignets sont pour leur part reliés à mon collier. La position n'est pas très confortable, mais c'est le lot d'une chienne soumise, et je finis par m'endormir quand même.

 

 



03/09/2011
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres